L’art de la relance par email

Relance email

Après avoir envoyé votre premier email, vous n’avez pas eu autant de réponses que vous l’auriez espéré et vos objectifs n’ont pas été atteints ? Sachez qu’il est extrêmement rare de transformer vos prospects en clients dès le premier email. On estime que la relance par mail multiplie par 5 le taux de retour ! GetEmail va vous donner quelques techniques pour améliorer vos emails de relance.

  • Quand relancer ? Et combien de relances envoyer ? : Si vous envoyez trop d’emails, votre prospect se sentira harcelé, mais si vous n’en envoyez pas assez, vous prenez le risque de le laisser filer et de vous oublier. Beaucoup de spécialistes en webmarketing s’accordent à dire qu’il ne faut pas dépasser 7 emails de relance. Privilégiez des relances espacées mais de qualité.
  • Vous pouvez utiliser la technique qui consiste à demander si votre précédent message a bien été reçu. Cette technique s’appelle le copywritting. L’astuce est de mettre votre précédént email en copie. Nous remarquons que beaucoup de personnes n’ayant pas lu le premier email, lisent celui-ci. Attendez 2-3 jours avant de l’envoyer.
  • N’envoyez pas un email de relance à n’importe qui ! Votre relance doit être personnalisée en fonction du prospect concerné : est-ce une personne qui a lu votre email ? est-ce déjà un utilisateur ? Plus vous segmenterez, plus vous aurez de chances de délivrer le bon message à la bonne personne. Il existe des outils d’email marketing comme MailChimp qui permettent une segmentation précise et l’élaboration de scénarios de relance.
  • Comment relancer un client inactif ? Un client est considéré inactif lorsqu’il ne vous a rien acheté pendant plus d’1 an (il est dit “perdu” au delà de 3 ans). Là encore, il faut bien segmenter vos clients inactifs en fonction de la date du dernier achat afin de créer un email de relance qui soit le plus adapté à leur situation. Mettez en avant les bénéfices de vos produits/services. Proposez lui des offres exceptionnelles, exclusives. En somme, faites lui comprendre qu’il a tout à gagner à vous refaire confiance.
  • Soyez attractif : Donnez à votre prospect des informations pertinentes, qui peuvent l’intéresser pour que votre relance soit efficace.
  • Jouez la carte de la différence : Si votre premier email n’a pas suscité l’enthousiasme espéré, vous pouvez relancer votre prospect en évoquant un autre avantage de votre produit ou service, qui peut être sera plus séduisant
  • Vous pouvez proposer à votre prospect de fixer un RDV téléphonique avec lui. Le fait de poser une question ouverte vous permettra d’avoir un meilleur taux de réponse.

 

Jessica Lecerf GetEmail
Jessica Lecerf
CMO at GetEmail.io

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *